Etat de l’AR #2 : et si la réalité augmentée, c’était maintenant ?

Organisé à la Cantine, AR Paris est un évènement axé autour de la réalité augmentée. L'objectif des organisateurs ? Faire le point sur une technologie futuriste mais.. d'actualité. Rencontre avec des passionnées.
Article par : Quentin Bruet-Ferréol


A mbiance particulière le 4 octobre à la Cantine. Vers 20h, une foule de gens a les yeux rivés sur une feuille de papier où sont imprimés des motifs incompréhensibles (ils voient des choses…) tandis qu’à l’entrée, une discussion civile oppose des partisans de la réalité augmentée et ceux qui, plus prudents, se demande cette hybridation du réel et du virtuel ne pourrait pas faire ressembler votre vie à Matrix, sans les robots. Et oui, le 4 octobre à la Cantine, c’était la deuxième conférence des Etats de l’AR, organisée par AR Paris. Et AR, c’est l’acronyme d’Augmented Reality !

Actualité de la réalité augmentée

Un rendez-vous à ne pas rater qui commençait par un point d’actualité par Aurélien Fache et Jean-François Chianetta, voici leur support de présentation avec de nombreuses vidéos. A découvrir :

Rencontre avec les organisateurs

Point d’actualité, conférence et ateliers, les Etats de l’AR font un tours d’horizon de l’avancée de cette technologies et des modèles économiques qui l’entourent. En effet, non seulement Ariel Kyrou était là pour aborder l’aspect philosophique de la question, mais des startups présentaient leurs projets à un écosystème de passionnées, de bricoleurs ou de curieux. Pour mieux comprendre l’objectif de l’évènement, Silicon Maniacs a interviewé deux de ses organisateurs, Jean-François Kitchiguine et Jean-François Chianetta.

Bonjour Jean-François et Jean-François, pourriez-vous vous présenter rapidement pour les lecteurs de Silicon Maniacs ?

Jean-François Kitchiguine : Je travaille sur AugmentedDev avec Jean François, l’autre ! Je suis co-fondateur d’ARParis, j’ai déjà organisé quelque chose de similaire à Montréal AR Montréal. Je suis passionné de réalité augmentée. Selon moi, c’est une très belle technologie avec un très beau potentiel qui m’a tout de suite séduit et m’a donné envie de monter des rendez-vous à Montréal. Et en ce moment, j’essaie de faire la même chose à Paris. Notre désir est de faire se rencontrer les personnes qui travaillent ou sont intéressé par le domaine de la réalité augmentée. L’idée de l’évènement est de faire le point sur l’état de la réalité augmentée : où en sommes-nous exactement, quelles sont les dernières technologies ? D’où le nom de l’évènement “Les état de l’AR”.

Jean-François Chianetta : Je suis le créateur d’AugmentedDev, programmateur, développeur, ingénieur en mécanique. Je me suis lancé dans l’AR car je pense que c’est le bon moment. On a pas souvent l’occasion de se lancer au moment même où une technologie se lance, est naissante, où tout est à faire et où, en plus, la demande est énorme ! Notre objectif ? Fédérer un écosystème à Paris autour de la réalité augmentée.

Pour beaucoup, la réalité augmentée, c’est de la science-fiction. Votre évènement vise à faire passer l’idée que la réalité augmentée, c’est du présent ?

JFK : Nous sommes très persuadés que cette technologie fait partie du présent. Nous pensons qu’il est important de la démocratiser; Nous sommes notamment reconnaissants aux grosses campagnes marketing de type AXE ou Heineken qui utilisent l’AR et contribuent à faire connaitre cette technologie. Il s’agit de donner un aperçu de l’état d’avancement de l’AR. C’est la raison pour laquelle nous invitons certes des analystes mais aussi des entrepreneurs. Aujourd’hui, par exemple, nous avons Moodstock et INT13 qui nous montrent des cas concrets d’utilisation de cette technlogie. Et l’on tente de tout couvrir : la visualisation augmentée, le son augmentée…

Le son augmenté ?

JFK : Il y a eu une application, Inception, l’application du film Inception, ça permet de jouer la bande sonore du film en fonction de votre lieu, du moment de la journée, de la météo… il s’agit de prendre des informations de la réalité pour affecter le son.

JFC : Des applications existent comme Clameurs qui permettent de positionner des bulles de son géolocalisées. Par exemple, on peut imaginer marcher sur le parvis de Notre-Dame et, en arrivant là, un petit son indique qu’on vient de rentrer dans une bulle sonore que quelqu’un aurait déposée au préalable par n’importe qui. Imaginez : un retraité passionné de Notre-Dame qui aurait fait une bulle d’un quart d’heure sur la façade de la Cathédrale ou un touriste chinois qui aurait laissé une trace sonore pour revenir quelques années plus tard.

Intéressant si l’on repense à ma première question : dans un livre de sf française de 1999 qui s’appelle la Zone du Dehors, Alain Damasio parle d’une bande de rebelles qui posent des clameurs de protestation. J’ai l’impression que Clameurs s’en est inspiré alors peut-on dire que la SF est dépassé : elle rentre dans les usages en 3 ans !!

JFK : D’autant plus intéressant que, ce soir, notre invité est Ariel Kyrou qui parle très bien du monde des cyborgs dans lequel s’inscrit l’AR. En 2010, Keichi Matsuda parle même de “Cities for Cyborg”, la ville pour les cyborgs. Pour lui, la réalité augmentée est une technologie d’aujourd’hui : le monde des cyborgs arrivent maintenant et on est en train de le construire avec internet qui est présent partout autour de nous. Enfin, pour l’instant, il reste prisonnier dans des objets…

Quel est votre objectifs avec cet évènement ?

JFC : Créér un écosystème de la réalité augmentée pour augmenter la demande et l’offre… pour stimuler le plus de futur possible !

JFK : On s’imagine que les développeurs de l’AR de demain sont dans leur garage maintenants… et il faut les faire se rencontrer !

A lire également sur Silicon Maniacs :

Sculpter le virtuel avec du sable

Konstruct : devenir sculpteur au coeur de la ville

A lire ailleurs :

Compte-rendu du premier AR PARIS

Tags: ,

--------------------------------------------




À propos de Quentin Bruet-Ferréol

Voir tous les articles de Quentin Bruet-Ferréol
Sur Twitter : @theodore_bruet Community editor, geek et mystique. Rubriques: arty, deep web, geek culture, bizarreries

One Response to “Etat de l’AR #2 : et si la réalité augmentée, c’était maintenant ?” Subscribe

  1. GOTANIDEA 12/10/2011 at 09:18 #

    500+ videos sur le realité augmenté: http://augmentedrealityoverview.blogspot.com/

Leave a Reply