La Chambre à Air, Acte I, scène 1 : De la banqueroute au banquet !

Silicon Maniacs en reportage tous les jours à la Chambre à Air, et ici, c'était le premier jour : un emeta-émission qui a commencé avant le show...
Article par : Quentin Bruet-Ferréol


Vous ne connaissez pas la Chambre à Air ? Pour en savoir plus, cliquez ici. Pour écouter l’émission d’aujourd’hui, c’est par ici aussi.

Tout au long du mois de juillet, durant 4 semaines, La Chambre A Air va reconstruire, dans les rues de Paris, avec ses invités, musiciens, artistes, et ses participants, un monde dans lequel le système financier vient de s’écrouler. En 4 actes ( 4 semaines du 5 au 28 juillet ) , chaque participant jouera son rôle dans ce scénario post crash pour apporter ses idées, ses solutions et sa créativité…et ainsi défier la crise économique que nous sommes en train de vivre ! Suivez avec Silicon Maniacs, en son, en texte et en images, l’évolution, scène par scène (jour par jour ), de ce documentaire itinérant, rediffusé en direct sur le web ici. Vous pouvez aussi suivre le hastag #LC3A et nous rejoindre sur place pour participer si vous êtes sur Paris!

Comme le disait très bien le philosophe René Descartes dans ses Meditations sur le camping : « Je pense, donc je bâche ». Emission «post-crash» revendiqué, la Chambre à Air en a fait la preuve hier, en défiant les éléments. Retour sur un cataclysme.

Acte I, scène 1, Jeudi 5 juillet, 16H00 - Arrivé sur la place Sainte Catherine, où la chambre à Air s’est installé pour 3 jours, le passant découvre une cinquantaine de pneus de tailles diverses, constellés de graffitis réalisés au feutre Posca. Près du café Double fond, l’équipe a installé une régie tandis que Xavier Faltot, organisateur et fondateur de la Chambre à Air, empile des chambres à air en un trône, sur lesquelles il fixe, à l’aide de sangles, une palette de bois tout droit sorti d’un supermarché : «C’est pour que le DJ » me précise-t-il tandis que j’installe mes affaires. Décor de câbles XLR, de machines, de caméras, la Chambre à Air se prépare et personne ne songe encore à regarder en l’air, comme pour ignorer la menace.

17H00 - Il pleut sur Sainte-Catherine. Immédiatement, l’équipe vient bâcher la régie tandis que bénévoles et passants aident à mettre les pneus à l’abris. J’imagine déjà l’émission annulée et, résigné, commande deux bières au café, constatant avec intérêt qu’il s’y donnent des spectacles magie.

- On commence à 17h30 ! crie Xavier Faltot, moitié hilare, moitié trempé.

Ca court, ça s’envoie des infos, ça se lance des trucs, et une partie du matériel disparaît en un instant. Je constate alors que la régie a été installé entre deux lampadaires pour pouvoir suspendre la bâche si besoin, tandis qu’on dresse un poteau pour la tendre et transformer cette tente de fortune en plateau radio. On se fait la courte échelle pour réussir à faire tenir l’ensemble assez haut. Les chambres à air, empilées, forment un abri anti-atomique et, à 17h30, le spectacle commence dans une atmosphère à la croisé des camps indiens et de la fin du monde. C’est Anne Horel, recroquevillée, qui ouvre le bal et entraîne équipe et spectateurs serrés sous la bâche dans l’univers unique de la Chambre à Air, saison IV !

Pour vous faire une idée de l’ambiance de l’émission :

La Chambre à Air : Semaine 1, jour 1 #lc3a by Silicon Maniacs

L’émission peut commencer :

Watch live streaming video from lachambreaair at livestream.com

Watch live streaming video from lachambreaair at livestream.com

Tags:

--------------------------------------------




À propos de Quentin Bruet-Ferréol

Voir tous les articles de Quentin Bruet-Ferréol
Sur Twitter : @theodore_bruet Community editor, geek et mystique. Rubriques: arty, deep web, geek culture, bizarreries

No comments yet.

Leave a Reply