Nielser, Solublème, Digiborigènes

Suivez les cours du Dico du futur qui - invente - et partage 3 nouveaux mots chaque semaine.
Article par : Quentin Bruet-Ferréol


Vous connaissez le Dico du futur ? Toutes les semaines sur Silicon Maniacs, découvrez 3 mots inventés pour désigner l’innovation et les nouvelles pratiques du web. Quand Audiard rencontre Steve Jobs, ça donne le Dico du futur par Anne-Caroline Paucot et tous les participants de ses ateliers.

Nielser

Lancer un pavé dans un marché qui créé la sidération et l’oblige à changer ses pratiques.

Alors qu’un secteur ronronne, vous :

- Lancez un service ou un produit qui détint les lois du secteur ;
- Modifiez radicalement les us et coutumes d’un domaine d’activité ;
- Inventez une autre manière de faire.

= Vous nielsez ! On nielse quand on oblige la concurrence  à réagir.

Origine du mot : Le verbe nielser vient de Xavier Niel. Ce patron de Free a lancé un pavé dans la marre du téléphone mobile en proposant un forfait tr ois fois moins cher que la concurrence.

Exemple : Xavier Niel a nielsé

Différents éléments montrent qu’il a créé la sidération .

  • Le service client des concurrents est peu aimable quand il répond à ses clients sur Facebook.

La hotline cherche à noyer le client, voir ici.

Est-ce une idée désirable, et faut-il nielser ?

Oui
Dans de nombreux secteurs, les entreprises s’entendent pour tondre leurs clients dans le sens de leurs profits. L’entrée d’un mouton noir dans la bergerie les oblige à béler d’une manière plus courtoise à l’égard de leurs clients.

Non
Dans un système complexe, le pavé dans la marre peut avoir des conséquences dramatiques. On peut assister à l’écroulement d’un château de cartes qui, s’il était fragile et bancal, avait le mérite d’exister. Les moutons risquent alors de payer le prix fort la casse de leur bergerie.

A vous de juger !

Le Solublème

PaternitéPartage selon les Conditions Initiales Certains droits réservés par Unhindered by Talent

Solution créant un problème plus important que celui qu’on a cherché à résoudre.

Le solublème est une pratique aussi ancestrale que courante qui a ses mentors. L’un d’entre eux est un officier supérieur de l’armée américaine qui, après une expédition au Vietnam, dit : « Pour pouvoir sauver la ville, nous avons dû la détruire. »

Le gouvernement américain ne fut pas en reste de solublème lorsqu’il voulut lutter contre l’alcoolisme. Alors qu’il orchestra la prohibition de l’alcool, le remède s’avéra pire que le mal. Braver l’interdit devint un sport qui fit augmenter le degré d’alcoolisme. Une industrie clandestine se développa. Elle fut récupérée par la mafia qui utilisa la violence pour augmenter sa zone d’influence.Quelques techniques pour augmenter les chances que la solution qu’on propose soit un solublème :

  • Avoir la certitude de détenir la bonne solution et considérer que les autres vont réagir comme on l’entend. Ne faire preuve d’aucune empathie.

Exemples : Une crèche fut confrontée est un problème ordinaire : tous les soirs au moins un des parents arrivait après l’heure de fermeture et obligeait le personnel à rester. Un adepte du solublème eut a une idée de génie : il propose de faire payer une amende aux parents retardataires. Le nombre de retard augmenta. Les parents payant le service n’avaient plus aucun scrupule d’arriver en retard. 
Constatant que dans le service de chirurgie cardiaque le nombre de décès en salle d’opération avait augmenté, un brillant directeur d’hôpital mis en place une incitation financière pour les chirurgiens : ils recevaient une prime s’ils ne dépassaient pas un quota mensuel de décès. Résultat, ils retardèrent des opérations délicates. Les patients ne mourraient plus dans la salle d’opération mais dans leurs chambres.

  • Faire toujours un peu plus de la même chose.

Exemple : une entreprise était confrontée à de nombreux accidents de travail. Pour les limiter, elle mis en place différentes règles de sécurité. Les accidents diminuèrent. Fort de ce succès, elle augmenta les règles. On assista à une diminution puis à une recrudescence. Sous le joug des procédures, les ouvriers avaient adopté un fonctionnement machinal et relâché leur surveillance.

  • Imaginer que la solution se trouve un l’intérieur d’un cadre bien précis et qu’elle ne peut avoir de conséquences.

Exemple : La secrétaire d’Etat à la famille a concentré son action sur les dangers qu’Internet peut représenter pour les enfants. Comme elle a focalisé les parents sur ce point, ils n’ont pas été sensibilisés à la nécessité d’aider leurs enfants à utiliser cet outil pour apprendre, découvrir, acquérir des compétences.

  • Refuser toute idée de simplicité

Penser que son importance se mesure à la complexité de la solution proposée.

L’école leader en matière de pratique du solublème est l’ENA (Ecole nationale de l’administration). En sortant les élèves sont pétris de certitudes et habités par un indéniable sentiment de supériorité qui leur permettent d’exceller dans l’art du solublème.

Les allemands ont un mot pour désigner ce concept : Sclimbesserung

Les digiborigènes

PaternitéPas d'utilisation commercialePas de modification Certains droits réservés par Thokrates

Les digiborigènes sont les premiers humains qui ont peuplé la planète numérique. On reconnait les membres de cette peuplade à la manière dont ils racontent leurs aventures avec l’informatique et Internet :

  • Ces pionniers expliquent la larme à l’œil que leur première machine enregistrait quelques octets de texte sur un disque souple et nécessitait de longues lignes de codes pour commencer à mouliner.
  • Ils décollent en évoquant la longue liste des ordinateurs qui les ont accompagnés. Ces machines étant les fers de lance de la vie des digiborigènes, ils détaillent longuement tant l’augmentation de leurs performances que leur miniaturisation et la diminution des prix. Pour enfoncer le clou, ils précisent que si l’industrie automobile avait évolué de la même manière, les voitures couteraient un euro et fonctionneraient à l’eau.
  • Ils ont été les premiers connectés à Internet par un fournisseur d’accès aujourd’hui disparu. Ils ont connu le Web 0, 1, 2 et ont toujours entendu parlé de ce Web sémantique qu’on nous promet pour demain.
  • Ils ont été pris dans le tourbillon des bulles Internet mais ont toujours su qu’elles allaient exploser.
  • Ils regardent avec un sourire condescendant les digital natives (ceux qui sont nés avec Internet). S’ils constatent leur aisance à naviguer sur le Net, ils sont convaincus que l’accumulation de galères leur a permis d’acquérir une bien meilleure maîtrise de l’outil.

Image de une : PaternitéPas d'utilisation commercialePartage selon les Conditions Initiales Certains droits réservés par Flying Jenny

Tags:

--------------------------------------------




À propos de Quentin Bruet-Ferréol

Voir tous les articles de Quentin Bruet-Ferréol
Sur Twitter : @theodore_bruet Community editor, geek et mystique. Rubriques: arty, deep web, geek culture, bizarreries

No comments yet.

Leave a Reply