#Toolbox : dans la boîte à outils des journalistes #2

Second volet de cette nouvelle série consacrée aux outils des journalistes, avec Nicolas Kayser-Bril, data-journaliste et co-fondateur de Journalism++.
Article par : Mael Inizan


Que trouve-t-on dans la boîte à outils des journalistes ? Du reporter de terrain au data-journaliste, en passant par les rédacteurs web, comment les journalistes s’emparent-ils des applications mobiles ou des nouveaux services web à leur disposition pour organiser leur veille, faire remonter des informations, les mettre en forme et les publier ?

Pour le second volet de cette série, Nicolas Kayser-Bril (aka @nicolaskb), data-journaliste exilé à Berlin et co-fondateur de Journalism++, nous ouvre à son tour sa boîte à outils.

Prismatic

“Rien de bien nouveau dans cet agrégateur social, accessible uniquement sur invitation pour l’instant. La seule différence avec Flipboard ou News.me : la sélection automatique fonctionne vraiment. Le service a été pensé et développé par un vrai nerd, Bradford Cross, et mine en profondeur vos interactions sur Twitter pour déterminer les articles que vous trouverez pertinents.”

Jolicloud

“Jolicloud agrège tous vos contenus postés sur Facebook, Twitter et autres sous un même toit. Là encore, le service implémente une idée ancienne (Delicious, anyone ?), mais le fait bien.”

Torial

“Cette startup allemande veut aider les journalistes à organiser leurs contenus. Torial est un peu Dropbox, un peu Viadeo et un peu Delicious en même temps. Peut-être que cette ambition en fera un maelstrom de services inutilisables – mais peut-être Torial deviendra-t-il le couteau suisse pour tous les journalistes. La version beta est accessible depuis le 8 mai seulement ; je n’ai pas encore eu le temps de me faire une idée sur l’utilité du service.”

WiTopia

“Depuis que les politiques et une bonne partie de leurs administrés veulent criminaliser les visites sur certains sites web, il faut se protéger. Pour ça, Tor reste le must, mais les services de VPN privés et payant offrent un bon rapport entre simplicité, prix et bande passante. Difficile d’utiliser Tor pour regarder des vidéos, par exemple. Un service comme WiTopia permet, pour environ 50€ par an, de se connecter via un proxy depuis une trentaine de pays et d’avoir un aperçu de ce à quoi ressemble le web du point de vue d’une adresse IP égyptienne ou américaine.”

Les outils que je n’utilise plus

  • “Buzzdata promettait d’organiser ses données en ligne et de les partager facilement. A l’usage, la valeur ajoutée du service reste marginale. Pour partager rapidement des visualisations, j’utilise désormais Datawrapper (disclaimer : je co-développe ce service).”
  • Meaning.ly permet d’extraire des contenus pertinents de son flux Twitter via une analyse sémantique du flux. Le trop grand nombre de faux-positifs rend pour l’instant l’expérience utilisateur difficile.”
  • Amen est une plateforme de partage d’opinions. Le service, simple et ludique, semblait prometteur, mais il n’a pas encore trouvé la masse critique permettant d’en extraire des avis pertinents.”

L’outil rêvé ?

“Le service idéal sera celui qui arrivera à fournir l’information la plus pertinente au bon moment et sur le bon écran. Celui qui réussira à définir les centres d’intérêts de l’utilisateur via ses profils Facebook ou Twitter, puis à pousser des contenus d’actualité, les statuts les plus intéressants de ses amis sans négliger la sérendipité et en faisant attention à ne pas me proposer une vidéo de 20 minutes quand je suis dans le métro.”

Crédit photo image de home : Boîte à outils / Off beat Mum

À lire également sur Silicon Maniacs :

Tags: , , , , , , , ,

--------------------------------------------




Pour sortir un article il faudra lui passer sur le corps. Mael ne rigole pas avec la technique journalistique. Son parcours dans le monde impitoyable des médias lui permet d’acquérir une rigueur désarmante. Après avoir fait ses premières armes dans la PQR bretonne, Rue89, LeMonde.fr, Liberation.fr et avoir décroché son premier poste chez Satellinet, Mael fait le choix du frisson en intégrant une rédaction under construction (...)

One Response to “#Toolbox : dans la boîte à outils des journalistes #2” Subscribe

  1. Dagautier 15/05/2012 at 18:28 #

    Utile cette rubrique. Très utile !

Leave a Reply