Mamie, c’est quoi un Hacker ?

Depuis mars 2008, la net-artiste Albertine Meunier anime les "Tea Time With Albertine", un atelier d'exploration numérique réservé aux « vieilles dames » de plus de 77 ans.
Article par : Mael Inizan


Qu’est-ce qu’un hacker ? « Un bidouilleur [qui] trafique un objets pour en faire un autre », explique Dédée dans l’excellent et parfois très pointu Glossaire Internet des femmes de plus de 80 ans. « C’est un petit génie de l’informatique qui s’infiltre dans les systèmes et les réseaux pour les modifier », poursuit Gisèle, qui prend soin de distinguer les hackers blancs, des hacker noirs et même des hackers rouges chinois. Et le chat ? «C’est un bavardage entre deux personnes connectées au même ordinateur en temps réel », selon Annick. Pour Dédée, l’expression « vient du midi». D’ailleurs, on lui a toujours dit « tu tchatches trop».

LOLcats, Flashmob et Spam

Si Dédée, Dolorès, Gisèle, Jacqueline, Édith et Annick ont entre 77 et 86 ans, elles ont pourtant chacune leurs définitions et leur mot à dire sur les LOLcats, les Flashmobs, les Octets ou autres Spam. La plupart d’entre-elles n’avaient presque jamais touché à un ordinateur avant de rencontrer la net-artiste Albertine Meunier et ses Tea Time, des ateliers d’exploration numériques qui prouvent que les nouvelles technologies ne sont pas réservées au moins de 50 ans ou à la génération Y. « Il suffit de prendre 3h pour apprendre l’essentiel à quelqu’un et lutter contre la fracture numérique. Il n’y a aucune raison pour que des personnes âgées soient mises à l’écart de la société », insiste Albertine Meunier.

Edith, avec son chapeau de cowboy, Annick et sa coupe afro et Gisèle en LOLcat.

Depuis mars 2008, elle promène toutes les deux semaines ses octogénaires entre la Cantine, La Maison des Métalos ou même jusqu’à l’Apple Store, en quête d’un spot Wifi disponible. « Les demoiselles » sont toutes furieusement assidues et il faut au moins de la neige et du verglas pour les décourager. Même Dédée, qui souffre des jambes et sort difficilement de chez elle depuis quelques semaines, continue de participer aux après-midi via Skype. « Ce n’est pas un phénomène de mode, une envie de faire jeune ou ‘d’être dans le coup’. On a tendance à penser que parce qu’une personne s’approche de la fin de sa vie, que son temps est derrière elle, que son époque est révolue. Au contraire, elles veulent rester dans leur époque », explique Albertine Meunier.

Cadavres exquis sur Google Chat

Depuis l’année dernière, Albertine a été rejoint par Julien Levesque, également net-artiste, avec qui elle co-anime les ateliers. Leur Tea Time With sont bien loin du cours magistral ou de la formation technique. « Je ne leur apprends pas comment fonctionne internet ou un ordinateur, mais à s’approprier les outils numériques pour inventer leurs propres usages », résume Albertine. De l’expédition sur Second Life, à la balade dans Google Street View, en passant des cessions de karaoke sur Youtube et l’écriture du cadavres exquis sur Google Chat : l’apprentissage passe par l’expérimentation. « Quand elles ne comprennent pas quelque chose, je les amène à chercher elle-même dans Wikipédia. Les personnes de plus de 77 ans ne sont pas ‘bêta’, il ne faut pas leur parler comme des enfants, mais personnaliser l’accompagnement pour qu’elles s’amusent et deviennent acteur de leur apprentissage », résume-t-elle.

De gauche à droite : Gisèle, Annick et Edith dans Second Life

En trois ans, « les demoiselles d’Albertine » sont devenues des internautes indépendantes. Elles se connectent quotidiennement, échangent des mails et ont parfois même ouvert un profil sur Facebook. Gisèle et Jacqueline tiennent, avec plus ou moins d’assiduité, leur propre blog. Certaines d’entre-elles ont même découvert Megaupload pour regarder, plus ou moins légalement, leurs séries américaines. Les ateliers fonctionnent. Le coeur déchiré, Julien Levesque devrait quitter « ses grand-mères » dans les prochaines semaines pour ouvrir à son tour son propre atelier. De nouvelles recrues se sont d’ailleurs déjà sont inscrites.

Retrouvez tous les articles de notre dossiers sur les Cyber Seniors sur Silicon Maniacs en cliquant ici.

Tags: , , , , ,

--------------------------------------------




Pour sortir un article il faudra lui passer sur le corps. Mael ne rigole pas avec la technique journalistique. Son parcours dans le monde impitoyable des médias lui permet d’acquérir une rigueur désarmante. Après avoir fait ses premières armes dans la PQR bretonne, Rue89, LeMonde.fr, Liberation.fr et avoir décroché son premier poste chez Satellinet, Mael fait le choix du frisson en intégrant une rédaction under construction (...)

One Response to “Mamie, c’est quoi un Hacker ?” Subscribe

  1. Chekroun 17/02/2011 at 17:17 #

    Bravo Jessica tu as tout compris,il ne faut pas prendre les personnes âgées comme des enfants mais plutôt faire travailler leur mémoires et surtout toujours apprendre,on ne sait jamais assez se choses et on en apprend chaque jour un peu plus gros bisous ma chérie

Leave a Reply